Romance sans parole pour violoncelle et piano Op.109 / Felix Mendelssohn – T. Reznicek / I. Lazar,

La «Romance sans paroles dédiée à Mlle. Lise Christiani» – intitulé figurant sur l’autographe conservé – ne fut publiée qu’en 1868 à partir des archives du compositeur sous le numéro d’opus 109. La violoncelliste française Lise Christiani donna en octobre 1845 plusieurs concerts à Leipzig; elle y rencontra Mendelssohn et passa probablement commande de la composition de cette pièce charmante. Il s’agit de la seule «Romance sans paroles» que Mendelssohn n’a pas écrite pour piano seul mais pour deux instruments.

Elle est ici interprétée pat Thibaut Reznicek et Ingmar Lazare pour le toujours innovant Festival 1001Notes

En plein confinement, nous voulions saluer les initiatives toujours à l’avant garde de l’espérance dans les moments difficiles de ce festival et Thibaut Reznicek, dont 2020 aura été l’année des enregistrements sur lesquels nous aurons l’occasions de revenir.

Cyril Brun

Cyril Brun, musicien, chef d’orchestre, directeur artistique de plusieurs structures et festivals, membre du Conseil d’administration de Beethoven France, docteur en histoire antique, chargé de cours à l’université de Quimper, mais également passionné de bon vin et de bonnes tables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *