Diana Tishchenko, la finesse d’un pointé bien rebondi !

Il y a un an, je découvrais Diana Tishchenko en duo avec Zoltan Fejervavi dans le cadre du festival de l’abbaye de l’Epau qui m’avait fait l’amitié de m’inviter.

Sur les milliers de concerts que j’ai entendu ou donné, c’est probablement l’un des plus beau moments musicaux qu’il m’ait été donné de vivre.

 

Faute de revivre le concert, quoi que le CD soit à venir sinon déjà sorti, voici un extrait du jeu si subtile de Diana Tishchenko.

Un petit aperçu d’un Beethoven enlevé guilleret et surtout enfin… léger dans une lecture résolument classique, presque mozartienne.

Cyril Brun

Cyril Brun, musicien, chef d’orchestre, directeur artistique de plusieurs structures et festivals, membre du Conseil d’administration de Beethoven France, docteur en histoire antique, chargé de cours à l’université de Quimper, mais également passionné de bon vin et de bonnes tables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *